A 101 ans, il est le plus vieux travailleur d’Amérique

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loren Wade travaille depuis 89 ans et il semble très heureux de pouvoir continuer à le faire. On ne sait pas si on doit en rire ou en pleurer. 

Quand Loren Wade est né, la première guerre mondiale n’avait pas encore eu lieu et le Titanic venait de sombrer dans l’Atlantique. C’était au siècle dernier, il y a 101 ans, en 1912. La préhistoire pour nous.

Loren a commencé sa vie professionnelle à l’âge de 12 ans dans une pépinière. Puis il a été chaudronnier pour Ford, il a bossé pour les chemins de fer et il a monté une entreprise de moquette ! Puis il a travaillé comme facteur à la Poste jusqu’en 1983.

A 70 ans, il se fait alors embauché par une filiale du géant du supermarché américain Walmart et cela fait 31 ans qu’il y travaille trente heures et cinq jours par semaine, pour 14 dollars de l’heure !

Loren Wade ne fait pas ça pour l’argent car il touche une retraite de 1700 dollars par mois. Non, il bosse parce que cela lui fait du bien et qu’il se sent vivant d’avoir des choses à faire plutôt que de rester chez lui à regarder la télé toute la journée.

Sa condition physique lui permet d’être assez polyvalent pour travailler comme caissier, ou pour renseigner les clients ou faire du réassort de rayons. Et puis c’est plutôt malin de bosser dans un supermarché quand t’as 101 ans, le caddie te sert de déambulateur.

Loren Wade n’est pas un cas isolé aux Etats-Unis, puisque 7,3% de la population active américaine est composée de personnes de plus de 75 ans, soit plus d’un million de personnes. Citons également la plus vieille employée de McDonald, Sara Dappen, qui, à 92 ans, continue de cuire les steaks et nettoyer les tables pour son plus grand plaisir.

En France, on en est pas encore là car le travail des seniors de plus de 75 ans ne représente que 0.3% de la population active. Et puis, ce n’est pas socialement accepté de voir bosser un vieillard dans notre pays. Mais faut pas se leurrer : comme il n’y aura jamais assez d’argent pour payer les retraites, on devra travailler jusqu’à au moins 80 ans. Mais quelle entreprise va garder ses employés aussi longtemps quand elles dégraissent parfois du personnel quinquagénaire ? Finalement, la vraie question est la suivante :  est-ce que le monde de l’entreprise acceptera de faire travailler des vieux ? Parce qu’ils sont sympas nos dirigeants de tous bords d’allonger le temps de cotisation ou l’âge de départ à la retraite, si aucun aménagement n’est prévu, ils vont fabriquer du chômeur de plus de 65 ans, en attente de retraite. Ce sera à nous de changer nos mentalités : mettre la fierté de coté et faire un petit boulot en complément de sa retraite si on a la chance d’en avoir une. Putain j’ai 35 ans, encore 66 ans pour égaler le record de Loren… la tristesse.

One Response

  1. Tamala75 29 juillet 2013

Leave a Reply