Déprime’n Roll avec Elvis Presley !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elvis Presley rencontre Priscilla Warner en 1954 en Allemagne. Elle a 14 ans et lui 19. Malgré un début de relation en dent de scie du fait du jeune âge de Priscilla, ils finissent par se marier en 1967.

Mais leur mariage bat vite de l’aile après la naissance de leur fille, Lisa-Marie. Elvis est toujours en tournée, et son addiction aux médicaments ne cesse de s’aggraver. Voyant sa femme s’ennuyer dans leur maison, Elvis lui présente alors son prof de karaté, Mike Stone, pour qu’elle prenne des cours avec lui. Priscilla est ravie, elle pourra combler sa solitude dans une activité physique tout en étant proche d’un hobbie de son mari. Sauf qu’elle préfère largement Mike Stone au karaté. En voyant le soudain intérêt de sa femme pour ce sport de combat, Elvis, pas con, flaire l’adultère. Une nuit, il pète un câble et la brutalise en lui gueulant : «Voilà comment un vrai homme fait l’amour à une femme ». Le lendemain, Priscilla quitte Elvis, qui ne voudra plus jamais entendre parler de karaté.

En mars 1972, six mois après leur séparation, et un an avant leur divorce, Elvis reprend pour une face B, un standard de Brenda Lee, « Always On My Mind ». Les paroles de ce morceau dans la bouche d’Elvis, sonne comme un pardon et comme l’aveu d’un lourd échec sentimental. La vérité, c’est qu’Elvis ne se remettra jamais de sa rupture avec Priscilla, préférant noyer son chagrin dans l’alcool, la drogue et la musique. Au péril de sa vie, en 1977.

Elvis Presley – Always on my mind (Elvis on tour – Nov. 1972)

Rejoignez La Grande Dépression sur Facebook pour déprimer en mode web 2.0 !!

5 Comments

  1. ducroux 28 mai 2011
  2. roli 28 juillet 2011
  3. pink black 12 novembre 2011
  4. Le Ridicule Vous Va Bien 17 août 2015
  5. Vigara 26 janvier 2016

Leave a Reply