La clope, c’est déprimant !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non seulement le tabac expose à 11 cancers, mais voilà qu’il augmenterait sérieusement le risque de dépression. En tout cas, chez les adultes fumeurs depuis l’adolescence. Et toc !

Des chercheurs américains ont en effet relevé « un risque sérieux de troubles psychiques » chez des rats « adolescents » exposés à la nicotine. Vous vous dites que c’est « seulement chez le rat » ? Que nenni. Les similitudes cérébrales entre l’homme et ce rongeur sont en effet nombreuses.

A raison de deux fois par jour, pendant 2 semaines, l’équipe du Pr Carlos Bolanos (Université d’Etat de Floride) a injecté de la nicotine à des rats. D’autres rongeurs ont été testés comme contrôle, et n’ont reçu qu’une solution de sérum physiologique.

Les résultats sont inquiétants. Perte d’appétit, manque d’énergie, stress… les pauvres muridés « traités » à la nicotine ont souffert de dépression manifeste. Pour preuve, « nous les avons soignés avec succès avec des antidépresseurs » précisent les auteurs. Bien sûr il ne s’agit là que de recherche expérimentale, mais Carlos Bolanos voit là « un nouvel argument pour faire réfléchir les adolescents qui voudraient se lancer dans l’aventure du tabac ».

Source : www.destinationsante.com

K.D. Lang  – My Last Cigarette

Leave a Reply