La Liste des 160 morceaux bannis à cause du 9/11

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Flash Back : Dans la foulée des attaques terroristes du 11 septembre 2001, Clear Channel Communications, le plus grand réseau de radio aux États-Unis, a créé une liste de 160 «chansons potentiellement inappropriées ».

Cette liste a été ensuite distribuée au réseau de 1200 stations de radio à travers le pays suggérant que ces chansons ne devaient pas être diffusées. Elle fut d’abord considérée comme une rumeur, car Clear Channel communications nia l’existence d’une telle liste. Mais le site Snopes, consacré aux légendes urbaines, effectua des recherches sur le sujet et conclut que la liste existait bel et bien, mais qu’il s’agissait en fait d’une recommandation adressée aux stations radio, et qu’il ne s’agissait en aucun cas d’une interdiction totale de diffuser ces chansons. Clear Channel avoua finalement l’avoir diffusée.

La réaction des militants en faveur de la liberté d’expression ne se fit pas attendre.

«C’est très dangereux», déclara Nina Crowley, directrice de MassMic, une organisation de la liberté d’expression dans la musique.

«Je comprends qu’ils considèrent certaines chansons violentes. Mais inscrire un artiste sur une liste de chansons de cette manière, ce n’est pas tolérable. Que sera la prochaine étape ? Suggérer aux artistes de retirer leurs albums des rayons dans les magasins Wal-Mart  ?».

Le plus énervant, selon Crowley, a été l’ajout de « toutes les chansons de Rage Against the Machine » sur la liste. «C’est clairement une mesure politique contre les textes engagés de Rage Against the Machine.»

Pour information, Clear Channel Worldwide Inc. est une multinationale américaine, basée au Texas. Elle fut un des plus gros soutiens financiers de George W. Bush durant ses deux mandats. (Attention : Pas de thèses conspirationnistes ici). Clear Channel a pour ainsi dire le monopole de l’affichage publicitaire aux Etats-Unis, comme JCDecaux chez nous en France. D’ailleurs, ce dernier et Clear Channel ont été en concurrence sur l’appel d’offre VELIB. L’attribution de ce juteux marché à JCDecaux a eu lieu au terme d’une bataille juridique et financière avec Clear Channel.

Voici un lien vers la triste liste suggérant les titres qu’il ne fallait pas écouter au lendemain du 11 septembre. La sélection de cette playlist reste tout de même un mystère. Pourquoi le «Smooth Criminal» de Alien Ant Farm et pas l’original de Micheal Jackson ? Pourquoi « Oh la Di Oh la Da Life goes on » et pas de « Show must go on » de Queen ? Pourquoi pas ajouter « Get Back » des Beatles parce qu’on entend un avion en intro ? L’idée même d’une liste de chansons pouvant heurter la sensibilité des américains est assez absurde, mais elle me permet aujourd’hui d’y faire une sélection en cette journée de souvenir et de commémoration.

Source : Freemuse.org, Wikipedia.com

AC/DC – Safe in New York City
[dewplayer:http://www.lagrandedepression.com/wp-content/uploads/music/SafeInNewYorkCity.mp3]

PRETENDERS – My City Was Gone

[dewplayer:http://www.lagrandedepression.com/wp-content/uploads/music/MyCityWasGone.mp3]

SIMON & GARFUNKLE – Bridge Over Troubled Water
[dewplayer:http://www.lagrandedepression.com/wp-content/uploads/music/BridgeOverTroubledWater.mp3]

Leave a Reply