Daft Punk se fait mettre une disquette

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout le monde pensait que le single Get Lucky allait dominer le top 50. C’était sans compter sur la perlouze musicale de Sébastien Patrick…

Après 8 ans d’absence dans les charts, le groupe parisien Daft Punk, considéré par certains comme des dieux vivants, revient le 21 mai avec un disque, Random Access Memory, fabriqué dans la pénombre des plus mythiques studios d’enregistrement américains, avec des collaborateurs de génie (Paul Williams, Pharrel Williams, Nile Williams, Julian Williams, Georgio Williams…), en utilisant les meilleurs instruments de musique (pedal steel, orgue bontempi, triangle,…) et en se prenant bien le chou pendant 3 ans pour pondre 13 morceaux que toute la presse, qui l’a écouté avant tout le monde, trouve fantastiquement génial alors que c’est du prog rock.

Finauds, les Daft avaient distillé des courts extraits du single « Get Lucky » dans des spots de pub, afin de créer l’envie et de faire monter l’attente dans le but de vendre des millions de mp3. Quand finalement, le morceau a été diffusé pour la première fois sur une radio canadienne, le monde a basculé dans la folie en vibrant au son de la « cocotte » de Nile Rodgers et aux falsettos de Pharrell Williams. Sur iThunes, ce n’est pas une surprise, c’est un raz-de-marée, le single est numéro 1 en Grande Bretagne, en Belgique, au Danemark, en Italie, en Grèce, au Portugal.

Mais pas en France.

Non, le pays du saucisson à l’ail et du vin tannique a décidé d’hisser à la première place du podium un morceau qui lui ressemble : Sébastien Patrick avec « Quand il pète il troue son slip ».

Après avoir investi autant de temps et d’argent, les Daft Punk sont dépités. Ils se seraient excusés auprès de Nile et Pharrel pour cette injure mais comptent se battre dignement pour reprendre leur place de leader. Ils ont d’ailleurs opter pour des casques plus adaptés pour lutter contre la bombe lâchée par Sébastien Patrick.

D’ailleurs ce dernier n’hésite pas à aller narguer la star internationale Pharrell Williams sur Twitter. Car rappelons que Sébastien lui met deux belles olives, en dépassant « Get Lucky » et « Blurred Lines », toutes deux chantées par Phapha, qui choisit délibérément de ne pas répondre aux provocations du français.

Une rumeur grandissante annonce Sébastien Patrick dés ce vendredi sur le plateau de l’impayable Michel Denisot et son équipe. Cela n’est pas encore confirmé, mais cela créerait une véritable émeute auprès des festivaliers.

Voilà, la France en mai 2013 c’est de la pluie, une récession économique et « Quand il pète il troue son slip » numéro 1 des ventes. Tout va bien…

One Response

  1. Moroder 16 mai 2013

Leave a Reply