PULP, A FILM ABOUT LIFE, DEATH & SUPERMARKETS

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Si vous ne savez pas quoi aller voir au ciné, je vous recommande ce documentaire sur le groupe PULP. Car on y voit la popstar Jarvis Cocker changer la roue d’une bagnole. Rien de fou, vous me direz mais il galère tellement avec ses petits bras tous maigres que j’en ai presque chialé.

safe_image

Le film se déroule le 8 décembre 2012 quand Jarvis Cocker et ses copains de PULP se retrouvent à Sheffield pour le dernier concert de leur grande tournée d’adieu.

Sheffield, c’est un peu notre Saint-Etienne à nous, le genre de ville où les pigeons volent à l’envers pour ne pas voir la misère. Jarvis Cocker et son groupe PULP sont originaires de cette ville du nord de l’Angleterre au passé minier et industriel qui a connu le déclin sous les années Thatcher.

Le réalisateur, Florian Habicht, filme le groupe sur la scène du Motorpoint Arena mais il va également à la rencontre des gens ordinaires de Sheffield. Bon c’est vrai, on se marre un peu parce qu’il interview des bonnes têtes de vainqueurs aux accents à couper au couteau de boucher. Mais ça reste bienveillant et léger. C’est surtout la simplicité et l’humilité qui sont mises en avant. Une ôde à la normalité que Jarvis Cocker a déjà chanté dans son tube interplanétaire ‘Common People’. « Cette chanson raconte une histoire qui se passe à Londres mais il faut être de Sheffield pour la comprendre », dit-il avant de l’interpréter devant ce public si attaché aux chansons de PULP.

Le répertoire de Pulp se découvre et se raconte au travers des anecdotes des fans, mais au final c’est l’âme de l’Angleterre prolo voire marginale qui se livre à nous. PULP ce n’est pas de la musique joyeuse. Jarvis Cocker chante plutôt des choses tristes et sombres, même quand il parle de sexe mais il les raconte tellement bien qu’on finit par se sentir mieux. Comme à la maison.

pulp_03

Sacré gars ce Jarvis ! Il a monté son groupe PULP en 1978 à l’âge de 15 ans, il aura tenu 17 ans avant de connaître le succès et devenir une icône sexy. C’est le héros des gringalets bigleux et timides qui ne savent pas changer une roue. C’est mon héros quoi !

PULP, A FILM ABOUT LIFE, DEATH & SUPERMARKETS. Un film de Florian Habicht avec Jarvis Cocker, Nick Banks. Sortie le 1er Avril 2015.

Leave a Reply