UMPôle Emploi…

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La saison de la Droite chaudasse à la tête du pays prend fin. Hier, c’était le dernier défilé de ministres à l’Elysée. Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy a reçu la lettre de démission de François Fillon et de son gouvernement. Demain, ce sera la passation de ministère : gueules d’enterrement de droite contre mines réjouies de gauche. Alors, que vont devenir les personnages principaux de cette série brusquement interrompue au bout de 5 saisons ?

 

 

Nicolas Sarkozy clâmera partout qu’il a repris une activité professionnelle dans son cabinet d’avocats. Mais sa robe noire restera dans le vestiaire, car le goût n’y est plus. Il continuera d’aller au Bristol, histoire de ne pas trop perdre ses repères. Malgré son goût pour la grande musique, il suivra sa femme en tournée, le regard vide et nostalgique, surtout quand il rendra visite à son ami Michel Drucker au Studio Gabriel, juste à coté de l’Elysée.

 

 

 



 

Carla Bruni sortira un 4ème album. Lors de ses concerts, sans le savoir, elle jouera non pas devant un public de fan, mais devant des militants UMP, venu applaudir Carlita, son nouveau nom de scène.

 

 

 

 

 

 

 

François Fillon, en dépression depuis 5 ans, ira chercher le seul poste administratif où l’on peut cacher sa mélancolie : maire de Paris. Qui a des nouvelles de Bertrand Delanoë ?

 

 


 

 

 

 

Eric Besson, comme à son habitude, achètera un encart dans le Figaro pour publier son CV.

 

 

 

 

Nadine Morano arrêtera la politique, et commencera une carrière dans la télé réalité. Ses participations à Secret Story (« j’étais ministre»), à La Ferme Célébrité et à L’Amour est dans le Pré feront les jours heureux des zapping télé grâce sa spontanéité légendaire qui fera passer Moundir pour Alain Finkielkraut.

 

 

 

 

 

 

 

Frédéric Lefebvre fera la une d’un numéro de Capital, titré « Les plus grosses arnaques immobilières de 2013, : il croyait acheter une librairie, il se retrouve à la tête d’un magasin Zadig & Voltaire ! »

 

 

 

 

 

Henri Gaino commencera à écrire ses mémoires. Arrivant au chapitre sur l’identité nationale, il rentrera dans une colère noire. Et ne s’adressera plus la parole.

 

 

 

 

 

Nathalie Kosciusko-Morizet prendra des vacances bien méritées dans le midi et tombera en panne de voiture en plein milieu de la route. Les automobilistes la prendront pour la dame blanche et personne ne s’arrêtera.

 

 

 

 

 

François Baroin , contre toute attente, se lancera dans la chanson, et caracolera au Top 50, « Tu es ma première, ma dernière, mon tout » Il sera surnommé par les américains, le Barry White français…

 

 

 

 

 

 

Frédéric Mitterrand ira définitivement s’installer en Thaïlande.

 

 

 

 

 

 

David Douillet continuera à venir au ministère des sports pensant qu’il y travaille encore. Personne n’osera le contredire.

 

 

 

 

 

 

Eric Woerth sera embauché à La Poste, pour sa double compétence en remise de chèques et distribution de courrier. Il militera pour le retour de la retraite à 60 ans.

 

 

 

 

 

 

Jean-François Copé, tout sourire, s’installera derrière son synthé Casio et improvisera sur « Moi Président de la république… ».

 

Ne m’en voulez pas si j’en oublie.
Ayons également un pincement au cœur pour tous les humoristes, chroniqueurs, journalistes anti sarko : eux aussi méritent un peu de repos.

Cela dit, ils peuvent tous revenir le 10 et 17 juin prochain, lors des élections législatives… gloups.

MICHEL FUGAIN – Tout va changer

Leave a Reply