Vincent Van Gogh – Le Champs de blé aux corbeaux (1890)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le champs de blé aux corbeaux de Vincent van Gogh peut être, à première vue,  un banal champ de blé avec des saloperies de corbeaux volant au-dessus. Une sorte d’instantanée « polaroïdesque » de la campagne d’Auvers-sur-Oise. Que Nenni !

Cette peinture à huile réalisée en juillet 1890 résume assez bien, selon les spécialistes, les sombres pensées de son auteur, « avec un ciel foncé et menaçant », « l’indécision de trois chemins allant dans des différentes directions » et les fameux « corbeaux noirs, signes de mauvais augure ou même de mort ».

Car rappelons que Vincent Van Gogh s’est suicidé d’une balle dans la poitrine quelques jours après la réalisation de cette peinture. Non, il ne s’est pas donné la mort en se coupant l’oreille…

Cette œuvre fait l’objet de plusieurs fantasmes : elle serait la dernière de Vincent, ce dernier se serait fait sauter le caisson juste après l’avoir terminée, et enfin il en aurait peint 3 exemplaires identiques sauf dans le nombre de corbeaux, augmentant à mesure de la réalisation des 3 tableaux ; tant est si bien, que si on regardait rapidement les peintures l’une après l’autre à la manière d’un dessin animé, on aurait l’impression que les corbeaux foncent sur le spectateur ! De là à dire que Vincent Van Gogh aurait inventé les images GIF à la veille de sa mort, c’est un brin exagéré.

The Beatles – Blackbird

2 Comments

  1. prof de français 21 juin 2011
  2. admin 27 juin 2011

Leave a Reply