Nouveau

5 conseils de psychologue pour assurer un meilleur bien-être

Consulter un psychopraticien est utile pour plusieurs raisons. Cela vous permet d'en savoir plus sur vous-même, de faire le développement personnel, de soulager des réactions comme le stress, de trouver des réponses aux mystères qui vous entourent, de favoriser le...

La médecine holistique, la thérapie holistique, mais surtout l’approche holistique du patient.

Table des matières Qu'est-ce que la médecine holistique ? Quelques exemples de thérapie ou de discipline holistique L'approche holistique du patient ou du dysfonctionnement Traiter le patient et non la maladie : l'importance de la participation Répondre à la question...

11 choses à considérer avant de choisir un partenaire de vie

Comment trouver un partenaire de vie ou choisir le bon partenaire de vie est une décision à haut enjeu et cela commence par comprendre ce qu'il faut rechercher chez un partenaire de vie. Trouver le bon partenaire est essentiel pour un mariage heureux et sain. Dans cet...

Prendre la température de votre « santé mentale » pendant COVID-19

Il est normal d'éprouver des émotions fortes pendant la pandémie, mais certains peuvent constater que leurs réactions s'aggravent avec le temps. Les médecins de Yale proposent des stratégies pour y faire face et pour prendre soin de votre santé mentale. Vous pensez...

Guide de la psychiatrie et du coaching

La psychiatrie et la psychologie sont des professions qui se chevauchent. Les praticiens de ces deux professions - psychiatres et psychologues - sont des professionnels de la santé mentale. Leur domaine d'expertise est l'esprit - et la façon dont il affecte le...

15 techniques de gestion du stress qui fonctionnent bien … et rapidement

Des techniques efficaces de gestion du stress bruxelles peuvent compenser les effets négatifs du stress dans votre vie. Essayez ces remèdes éprouvés, rapides et fiables contre le stress. Vous ne pouvez pas éviter tout le stress, et vous ne le voudriez pas non plus....

Processus d’un coaching de réorientation

Comment le coaching de réorientation professionnelle se déroule-t-il pour le client ? Quand peuvent-ils voir les résultats de votre engagement ? La plupart des clients se concentrent sur le résultat final. Ils voudront savoir qu'ils peuvent sortir indemnes de la...

Conseils pour trouver de la motivation lorsque vous êtes déprimé

Dire à une personne dépressive de se motiver, c'est comme dire à un rock de danser. Vous obtiendrez le même résultat. Ce n'est pas parce que les personnes déprimées ne veulent pas se motiver. C'est parce que se motiver est une tâche écrasante quand on est déprimé. La...

Devenir un professionnel en psychothérapie, c’est possible!

Vous souhaitez vous reconvertir professionnellement ? Vous désirez acquérir de nouveaux savoirs ? Vous aimeriez vous sentir utile en apportant votre contribution personnelle à l’amélioration de la société ? Pour toutes ces raisons, et pour bien d’autres encore, il est...

Comment rester inspiré dans votre enseignement du yoga?

Au début de l'enseignement du yoga, après votre formation enseignant yoga, il est facile de rester motivé. Vous venez de vous entraîner, et vous débordez de nouvelles connaissances et idées que vous voulez partager. Chaque cours est un cadeau - une occasion d'offrir...

Comment surmonter le deuil lorsqu’on est âgé/e et seul/e ?

La perte d’un proche ou d’une personne aimée est douloureuse et provoque un vrai traumatisme. Faire son deuil est un processus tout aussi douloureux que difficile, encore plus lorsqu’il s’agit d’une personne âgée qui perd son ou sa partenaire de vie et reste seule.

Comment surmonter cette déchirure, la solitude et retrouver le goût de vivre ?

Dans cet article, on essaye d’apporter quelques réponses à cette question et quelques conseils pour vivre au mieux cette difficile épreuve.

Les étapes du deuil

La psychiatre helvético-américaine Elisabeth Kübler-Ross, dans son livre “On Death and Dying”, publié en 1969, décrit les étapes que doit traverser une personne qui apprend qu’elle souffre d’une maladie incurable. Ce processus qu’on a fini par appeler « les cinq étapes du deuil » est devenu un modèle très populaire, même s’il est sujet à controverses. Loin d’avoir une valeur scientifique, il peut aider une personne âgée ayant perdu son partenaire de vie à comprendre les états émotionnels par lesquels elle passe. Ces cinq étapes ne sont pas les mêmes pour tout le monde et ne se déroulent pas dans le même ordre, mais permettent de prendre conscience de ce qu’on ressent et peuvent aider à avancer. C’est pour cette raison qu’on les cite ici :

  1. Le Déni qui constitue la décision consciente ou inconsciente de refuser d’admettre que cet événement est vrai. La personne refuse de croire que son partenaire est vraiment décédé et continue à faire comme s’il/elle était toujours vivant/e.
  2. La Colère – c’est l’étape durant laquelle la personne tente de blâmer quelqu’un pour la mort de son partenaire.
  3. Le Marchandage représente l’étape pendant laquelle un processus de négociation interne a lieu, par lequel la personne essaye de prendre ses distances par rapport à la réalité de la situation.
  4. La Dépression, qui se traduit dans le cas de la perte d’un proche par le sentiment de désespoir par rapport à la situation.
  5. L’Acceptation, qui est l’étape finale du deuil, représente un sentiment de stabilité, souvent concrétisé dans la résignation, et se traduit par la réimplication active dans sa propre vie.

Toutefois, ces étapes peuvent prendre des formes différentes et leur durée varie selon les personnes.

Mais comment faire pour surmonter la souffrance et reprendre goût à la vie ? Ce qu’il faut surtout admettre pour une personne âgée est que ce travail de deuil est encore plus difficile que pour une personne plus jeune et que se faire aider est important pour réussir à surmonter cette épreuve et à conserver son autonomie.

Quelques pistes pour surmonter le deuil

La personne âgée qui vient de perdre son partenaire doit assumer rapidement le rôle de deux personnes et se retrouve souvent désorientée, en plus de la souffrance causée par la perte de son conjoint.

La mort ou la fin de vie constitue parfois un sujet tabou. C’est une des raisons pour lesquelles les personnes âgées endeuillées se retrouvent souvent dans un état de solitude pesante, et encore plus lorsque la famille ou les amis ne sont pas là pour l’entourer et l’aider à surmonter ce deuil. Le veuvage a un impact important sur la santé et c’est très important d’agir rapidement en demandant de l’aide.

Voici quelques pistes pour arriver à surmonter le deuil d’une personne âgée tout en gardant son autonomie :

  1. Poursuivre ses activités préférées

Même si la motivation peut manquer, poursuivre ses activités préférées peut grandement aider la personne endeuillée à mieux accepter le quotidien et à reprendre petit à petit goût à la vie. Se retourner vers ce que l’endeuillé/e aimait faire comme la lecture, le tricot, les cours de danse ou le club de scrabble aide à retrouver des points d’ancrage dans la vie quotidienne et à surmonter le deuil. En même temps, ces activités, surtout si elles se passent à l’extérieur sont tout autant d’occasion de sortir de son état d’isolement.

  1. Initier de nouvelles activités

Il y a certainement des activités auxquelles les personnes pensent mais ne passent jamais à l’action de les concrétiser. Le deuil peut être une occasion pour le faire car souvent on ne fait pas une activité car le partenaire n’est pas partant ou est trop commode. Ainsi, le veuf ou la veuve peut commencer à faire de la randonnée si elle aime les sorties en nature en s’inscrivant dans un club ou en se joignant à des groupes qui font ce genre de balades dans la région où elle vit.

  1. Prendre soin de soi-même

Il est important pour la personne âgée endeuillée de prendre soin d’elle-même au moins comme elle le faisait auparavant : manger convenablement, à des heures régulières et cela même si elle a perdu l’appétit. Si elle avait l’habitude d’aller chez le coiffeur ou faire des soins cosmétiques, c’est bien de continuer et sinon, cela pourrait aider d’essayer.

  1. Se faire accompagner

Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide à votre entourage, mais aussi à des professionnels. Il y a de nombreux praticiens qui peuvent aider à traverser cette période difficile : psychologues, praticiens énergétiques ou psychopraticiens sont quelques exemples. Confier ses angoisses, sa souffrance et sa tristesse à son entourage permet d’alléger le poids du manque et de la solitude. Ainsi, le fait de rencontrer des gens qui sont dans la même situation peut libérer la parole.

Faire appel à un service de téléassistance pour personnes âgées peut aussi constituer une piste d’accompagnement dans la traversée du deuil.

Conclusion

Perdre son partenaire lorsque l’on est âgé/e est une épreuve particulièrement difficile à affronter dans une vie. On en sort difficilement et après un long processus qui peut soit amplifier le traumatisme, soit redonner goût à l’existence. Connaître les cinq phases émotionnelles du deuil est un préalable, mais n’est sans doute pas suffisant pour surmonter la souffrance et la déchirure. C’est pourquoi il faut malgré tout s’engager à chercher de l’aide et du réconfort, aller par petits pas sur ce chemin personnel pour à nouveau s’ouvrir aux autres, au monde et à sa beauté.

Précedent

Suivant

Poster le commentaire